23/07 • Villa Noailles

“Organisation électronique faite d’un casting tournant de drones anonymes” venue de Londres avec leur premier single Soul Of A Spaceman/Telescope Lover (2015)paru chez PMR Records (Disclosure, Jessie Ware) –, Drones Club sera assurément l’une des révélations du festival. Avec leur messe electro psyché Python, l’enivrante ballade Notion ou encore l’envolée pop Changeling, les membres de Drones Club – cinq sur scène affublés de costumes hybrides mi-peintre, mi-camouflage, dont un leader qui chante avec un mégaphone – ne seront pas les derniers pour enivrer la Villa Noailles.

 

le même jour