21/07 • 20H • Villa Noailles

Après avoir fait ses armes dans des groupes pop rock tels que Moon Pallas, Malik Djoudi débarque en solo avec l’envoûtant Sous garantie sur la compilation digitale Sainte Pop de La Souterraine (février 2017). Avec les huit chansons de son premier album, Un (2017), également paru chez La Souterraine, le chanteur poitevin invente, entre Christophe et Soft Hair, une pop française synthétique et groove où la tonalité mélancolique 80’s est réchauffée par une voix aussi insaisissable que fraternelle. Sans aucun doute l’une des révélations de l’année, Malik Djoudi ouvrira idéalement cette treizième édition du MIDI Festival.

 

le même jour