08/10 • 14.45H • Musée des Arts asiatiques

Dominique Blanc-Francard, alias DBF, est l’ingénieur du son le plus célèbre de France et de Navarre. Le plus affable et le plus passionnant à écouter aussi. À la double occasion de ses mémoires « It’s A Teenager Dream » (un livre paru avant l’été chez Le Mot et Le Reste) et d’un album compilant quinze souvenirs de jeunesse (« It’s A Teenager Dream », un disque édité concomitamment par Parlophone/Warner Music), couronnant cinquante ans de carrière derrière la console, DBF a choisi de descendre au MIDI Toulon Festival pour une rare conférence publique au Musée des Arts asiatiques, précédée d’une signature à la librairie Contrebandes. Où il sera autant question de Gainsbourg que de T.Rex, de Daho que de Grateful Dead, de Stephan Eicher que de Pink Floyd, de Benjamin Biolay que de Terry Riley. Bref, une histoire de la musique à lui tout seul.