26/10 • opéra de toulon

Autrefois croisé dans Los Chicros, le Parisien Mathieu Cesarsky interprétera son troisième et meilleur album, Avant/Après (2018), qu’il décrit comme de “la variété sous MD”. Si ces huit titres mélangent savamment pop et électronique, rappelant les influences de Sébastien Tellier, Bertrand Burgalat (pour le chant) ou même Laurent Voulzy, ce sont les liens subtiles avec Flavien Berger – compagnon de label avec lequel il a enregistré le maxi Seul (2015) – qui retiennent aussi l’attention. Une parenté rendant évident un concert dans le cadre du MIDI Toulon Festival.

photographie Valerian7000

 

le même jour