CARLOS LOVERBOY

Ces dernières années, Carlos Loverboy a participé avec son ancien groupe Keep Dancing Inc à un vaste chantier de réhabilitation de la new-wave, héritée des années 1980, portée par l’influence de la synthpop et produite auprès de Tom Carmichael (Kendrick Lamar, Fat White Family). S’il n’a pas tourné le dos à ses compagnons de route, le Parisien ne s’interdit pas pour autant de multiplier les expériences : récemment, on l’a également vu chez Blossoms ou aux côtés de Myd. Désormais accompagné par la structure Grave, le multi-instrumentiste a surtout monté son propre projet, en solo, avec l’envie d’offrir au monde une certaine idée de la pop, à la fois efficace et minimaliste, qu’il résume en une formule lapidaire : “C’est genre Dido mais avec juste une basse et une boîte à rythmes.”

Category
22 juillet, Olbia