FARAI

Avec Rebirth (2018), son premier album édité chez Big Dada, la Londonienne Farai Bukowski-Bouquet a frappé un grand coup outre-Manche, tant dans le domaine musical que dans celui de la politique. Du Zimbabwe, où Farai a vécu ses premières années, au South East London, terre du grime, c’est un savant mélange de beat lourds, de synthés analogiques inquiétants et de post-punk porté par sa voix rageuse de working class hero. Avec des titres aussi emblématiques que This Is England, dans lequel elle s’adresse à Theresa May, la Première ministre britannique, ou le dark wave Secret Gardens promis aux dancefloors, Farai sera l’une des grandes attractions du MIDI Festival.

 

 

 
Programme
27 juillet, Olbia