WESLEY JOSEPH

Récemment signé sur Secretly Canadian, maison-mère d’amoureux de la pop (Alex Cameron, Faye Webster, Anohni), Wesley Joseph s’inscrit sans sourciller dans la même dimension d’artistes attirés par les belles mélodies, délicatement ouvragées, jamais hostiles à l’idée d’accueillir diverses influences (ici l’electro, là le rap, ailleurs la soul). Perpétuellement en évolution, tiraillé par l’idée de déstabiliser l’auditeur, le Britannique, également diplômé d’une école de cinéma, réussit l’exploit d’être étrange tout en restant accessible, émotif sans jamais virer tire-larmes. Pour l’avoir déjà vu en live, on peut même l’affirmer : c’est probablement sur scène que cette musique de l’âme prend davantage de consistance, où l’on comprend que Wesley Joseph met sa technique et la beauté de son chant au service de la vulnérabilité, comme prêt à accueillir la mélancolie, le romantisme et tous ces instants suspendus que ses mélodies suggèrent.

 
Category
23 juillet, Olbia