07/10 • 23H • port des créateurs

Après avoir tracé la route avec The Feeling Of Love puis s’être imposé en solo avec l’excellent Basement Dreams Are The Bedroom Cream (2015), remarquable premier LP aux tonalités folk psychédéliques, Guillaume Marietta revient avec La Passagère (2017), toujours chez Born Bad Records, un nouveau disque entièrement chanté en français, hanté par Lou Reed, influencé par Kurt Vile et enregistré par Chris Cohen : trois bons génies qui se sont penchés sur la musique subtile et habitée de Marietta afin d’offrir quelques-unes des plus belles chansons de cette rentrée.

 

photographie Sofia Karchi

 

le même jour